Précompte outillage

Le Gouvernement wallon a pris la décision de supprimer l’exonération de précompte sur le matériel et l’outillage dans une volonté de soutien à l’investissement et à l’innovation, car de nombreuses entreprises n’ont plus investi dans de nouveaux équipements et outillages, plus modernes et à la pointe, dès lors qu’il n’y avait plus d’incitant fiscal. L’objectif de cette mesure est donc de réamorcer la pompe de ces investissements.

Il convenait donc de recalibrer la mesure. De plus, la réactivation par palier prévue renforce l’intérêt pour les communes d’accueillir des entreprises sur leur territoire grâce à ces rentrées financières rétablies.

Pour rappel, le précompte sur le mobilier et l’outillage ciblera les investissements réalisés après le 1er janvier 2015. Ces investissements seront exonérés les cinq premières années, et l’exonération deviendra ensuite dégressive sur les cinq années suivantes. Ainsi, le premier effet de la mesure ne se fera sentir qu’à partir de 2020 et ce n’est qu’à partir de la 10e année que l’exonération sera totalement supprimée.

Notons également que le Gouvernement soutient les petites entreprises qui bénéficieront d’une exonération spécifique (maintien du régime actuel) pour une tranche de 50.000 euros. Il est faux de prétendre qu’il s’agit d’une décision aux motivations budgétaires car son effet n’est pas perceptible avant 2020. Le Gouvernement wallon n’en percevra donc pas la moindre recette sous cette législature.

Le Gouvernement wallon a toutefois souhaité préciser qu’il reste à l’écoute des propositions alternatives du monde économique qui viseraient à rencontrer les objectifs précités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =