La réintégration de la Russie au Conseil de l’Europe

Je suis intervenu en séance plénière de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) concernant la réintégration de la Russie.

En effet, les parlementaires des Etats membres du Conseil de l’Europe ont voté mercredi 26 juin, la possibilité pour la Russie de participer de nouveau à l’APCE, ce qui n’était plus le cas depuis l’annexion de la Crimée en 2014.

Ce vote est issu d’une longue réflexion et d’un compromis difficile à obtenir tant les griefs sont graves (violation du droit international, discriminations graves envers les LGBTQI+, …).

Sans tomber pour autant dans la naïveté, ce compromis vise à maintenir le dialogue mais aussi et surtout à  éviter un retrait russe de l’organisation qui priverait ses citoyens du recours à la Cour européenne des droits de l’homme  qui sanctionne les atteintes à leurs droits fondamentaux et leurs offre un recours supplémentaire face à l’Etat russe. Les 144 millions de citoyens russes seraient donc les premières victimes d’un tel retrait.

L’objectif poursuivi est donc de favoriser la démocratie et de faire respecter les droits fondamentaux ce qui implique une vigilance extrême de l’ensemble des institutions du Conseil de l’Europe dans les mois à venir sur l’attitude des autorités russes. Il s’agit d’une chance donnée à la Russie et non d’un chèque en blanc.

Voici la vidéo complète de mon intervention : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + quinze =