Les recettes IPP plus élevées qu’escompté !

En mars 2015, à l’annonce par le Gouvernement fédéral d’une diminution des montants fiscaux à verser aux trois régions, à savoir 750 millions rien que pour l’impôt des personnes physiques, le Ministre wallon du Budget Christophe Lacroix s’était montré opposé aux calculs proposés par le Gouvernement fédéral, « probablement réalisés dans la précipitation, aucune donnée macroéconomique ne permettant d’expliquer la dégradation entre les deux estimations réalisées par le SPF à six mois d’intervalle », précisait-il.

La Wallonie avait alors formulé une demande au Gouvernement fédéral pour qu’il recalcule l’impôt des personnes physiques régional. En juillet 2015, après un contrôle définitif des chiffres, le fédéral revoyait sa copie et admettait une erreur de 593 millions ! Le Ministre Christophe Lacroix constatait alors que ce nouveau calcul convergeait vers les estimations effectuées par la Wallonie.

Un courrier transmis ce mardi 31 mai par le SPF Finances confirme, sur base des enrôlements et perceptions en cours, que les estimations effectuées depuis le début de l’exercice budgétaire 2015 par la Wallonie étaient bel et bien correctes.

En effet, à un mois de la clôture des enrôlements et alors que les perceptions effectives ne seront clôturées que dans trois mois (le 31 août 2016), les recettes IPP engrangées à ce stade atteignent déjà 99,32% de l’objectif budgétaire (2,451 milliards encaissés pour 2,468 milliards estimés).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 − 8 =